ARTICLES

Perturbator/ The Algorithm / Toucan @ Metronum le 07/10/2019 – Le Report By Sam

Perturbator/ The Algorithm / Toucan @ Metronum le 07/10/2019 – Le Report By Sam

SamSam

16 octobre 2019

Pas de commentaire

Bonjour à tous et à toutes ! Aujourd’hui on se retrouve pour le live report d’une affiche assez atypique concoctée par Noiser, à savoir Perturbator, The Algorithm et Toucan.

Lundi 7 octobre, 20 heures, je franchis les portes sacrées du Metronum et me dirige vers la salle principale qui est déjà très bien remplie puisque la date est sold out. Ce soir, je suis venu pour retrouver une certaine atmosphère, pas vraiment du metal mais quelque chose de plus électronique, quelque chose de sombre, quelque chose de perturbant, quelque chose de PERTURBATOR !

Une bière en main, je me fraie un chemin pour me placer devant le concert de TOUCAN, groupe Toulousain de synthwave mais avec de claires influences post-rock.
Je dois avouer que je ne connaissais pas cette formation qui compte désormais 3 albums à son actif avec la sortie de « Destinations » en juin 2018. Ce concert fut pour moi une belle découverte. Je retiendrais surtout l’alliance limpide du synthé avec le saxophone, permettant d’amplifier le côté « rétro » des compositions. Seul bémol, l’introduction du chant qui malheureusement était inaudible mais sans graves conséquences puisque cela ne concernait qu’un titre. Je vous conseille vivement d’aller voir Toucan le 6 Mars prochain au Metronum en compagnie des Bordelais de Mars Red Sky.

Le concert suivant fut celui de THE ALGORITHM. Difficile de décrire cette musique tant les influences sont nombreuses (Djent, Breakcore, Techno, Trance et même Dub…). Ce joyeux mélange de styles donne ce que le groupe appelle « Heavy Computer Music ». Les Perpignanais piochent dans le langage informatique pour donner des titres à leurs compositions. Ça donne des trucs comme « Trojans » (Cheval de Troie) ou « Malware Injection » pour ne citer que ça !
En live mes amis, c’est vraiment une tuerie, le public est déchaîné, ça pogotte, ça secoue la tête. Ça fait même râler les metalleux puristes de Actu Metal Toulouse quand le passage Hardtek de « Access Granted » est joué ! Quel plaisir de voir Rémi Gallego martyriser sa table de mixage et Jean Ferry exploser les fûts sous un lightshow qui n’aurait pas convenu à un épileptique.

Et voilà, on arrive au dernier acte de la soirée ! Les lumières s’éteignent puis se rallument peu à peu et James Kent s’avance sur scène au son de l’intro. Cheveux longs masquant son visage, il s’installe au niveau de son synthé aux allures de la Sainte Croix accompagné de son batteur. Assez rapidement la musique devient plus inquiétante et le Metronum est plongé dans l’atmosphère très sombre de PERTURBATOR. Ce n’est pas un secret, la majorité des gens présents dans la salle pour ce concert de dark synthwave partagent aussi une certaine attirance pour le metal. On retrouve bien ce côté satanique dans l’image de Perturbator ; un peu comme une version électronique du black metal, James Kent n’ayant jamais caché son attrait pour ce style là.
Ce dernier enchaîne les titres tout en headbanguant ! Quelle débauche d’énergie ! En parlant de çela, c’est un véritable spectacle de lumière auquel nous assistons ce soir. Le pentacle lumineux qui surplombe les deux artistes ne cesse de changer de couleur et les lasers inondent la salle. On en prend plein la tronche.
Personnellement j’ai surtout apprécié le morceau « Humans Are Such Easy Prey » car c’est là que l’ambiance était la plus pesante.
Après un rappel de deux titres, l’artiste Parisien est chaleureusement applaudit par le public Toulousain.

Pour résumer cette soirée aux accents électroniques, une belle découverte avec Toucan, une énorme satisfaction avec The Algorithm et une sombre extase en écoutant Perturbator ! C’est validé, merci Noiser pour ce magnifique plateau !

Setlist : Intro / Birth Of The New Model / Neo Tokyo /Future Club /She is young, She is Beautiful, She is next /Corrupted by Design /Excess /She moves like a knife /Diabolus ex machina /Weapons for children /Humans are such easy prey /God complex /Vantablack /Tactical Precision Disarray /Tainted Empire
Rappel : Perturbator’s theme /Cult of 2112

Par Sam Tousart

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu