Actualité

INTERVIEW // Sortie du premier EP de Big Blue Girafa (Death Prog.)

INTERVIEW // Sortie du premier EP de Big Blue Girafa (Death Prog.)

ActuMetalToulouse

1 avril 2021

Pas de commentaire

Vous aviez suivi (ou pas) les aventures de Big Blue Girafa lors de l’étape cruciale de l’enregistrement de leur premier EP (Vlog Studio). Depuis, le projet, « Facing the Arch » est sorti. L’occasion pour nous de leur poser quelques questions…

AMT : On a suivi vos aventures lors de l’enregistrement. Maintenant que l’EP vient de sortir, que ressentez vous ?

BBG : On ressent beaucoup de joie et de satisfaction, on est fier de ce qu’on a pu faire, sortir enfin notre premier projet et notre premier clip, ça fait quelque chose ! Ça nous donne beaucoup de confiance en nous. On est allés au bout de ce qu’on espérait obtenir (en terme de son etc..), donc on est plus enthousiaste que jamais pour la suite !  On est d’ailleurs très touché par l’accueil et les retours que les gens nous ont fait, c’est très agréable. C’est comme une sorte de récompense au travail fourni. 

AMT : Pour ceux qui ne vous connaissent pas encore, est-ce que vous pouvez rapidement présenter le groupe et votre musique ?

BBG : Nous sommes Pablo, Julien, Elie et Mathis, quatre très bons amis avec des origines musicales diverses (jazz, classique, rock) mais des influences musicales en commun. Notre son est à la croisée du death metal et du metal progressif, avec parfois des ambiances plus tribales. Nous désirons parvenir à un résultat à la fois très agressif et mélodieux, de ce fait nous utilisons beaucoup de polyrythmie tout en gardant ce grain saturé qui est propre au death plus traditionnel. Une certaine noirceur est apportée par le chant. 

Le clip « Lies » extrait de Facing the Arch de Big Blue Girafa.

AMT : Pouvez-vous nous en dire plus sur le process de création. Qui compose, qui écrit ?

BBG : Même si nos premiers morceaux ont été composés par Mathis puis adaptés, nous essayons de composer tous ensemble en répétition. Nous veillons toujours à trouver une bonne synergie créatrice entre nous, ce qui donne de ce fait beaucoup d’éléments assez atypiques, car très mélangés. Nous avons certes une ligne directive commune, mais nous avons aussi des centres d’intérêts et des goûts variés. Ceci étant dit, pour la plupart de nos morceaux, ce sont d’abord les paroles, écrites par Mathis, qui posent une certaine base. Et c’est souvent par la suite que nous développons toute l’instrumentale par dessus. 

AMT : Les titres de l’EP « Facing the Arch » et des différents morceaux, comme l’artwork, sont très sombre. Quelle histoire avez-vous voulu raconter dans ce projet ?

BBG : L’Arche est un portail, qui brille dans l’obscurité et jette sa lumière sur les environs. Quand on se retrouve face à l’Arche, on ne peut s’empêcher de penser à ce qui pourrait se trouver de l’autre coté du portail, et la curiosité nous fait percevoir les environs sombres et moins intéressants que ce nouveau monde à portée de main. Le choix des couleurs et des éléments qui constituent l’Ep étaient pour nous très cohérents avec l’ambiance que nous voulions transmettre, cette aura à la fois sombre et lumineuse qui émane de l’Arche.

C’est un dilemme entre la réalité, violente et froide – mais qui rassure- et l’inconnu, la prise de risque, l’échappatoire. 

AMT : Merci d’avoir répondu à ces quelques questions. On va s’empresser de réécouter l’EP avec ce nouvel éclairage. Un petit mot pour la fin ?

BBG : On espère vous rencontrer en live en 2021 pour échanger de la musique, de la bière et des microbes !

Retrouvez toute leur actu sur :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *