ARTICLES

Andréas et Nicolas @u Saint des Seins le 6 avril 2014

Andréas et Nicolas @u Saint des Seins le 6 avril 2014

ActuMetalToulouse

17 avril 2014

Pas de commentaire

Live Report :

Ultra Vomit étant en pause pour une durée indéterminée, Andreas & Nicolas sortent un album bientôt intitulé Rêves de singes et, donc 1 an quasiment après leur passage à la Dynamo dans le cadre du festival Groland, ils reviennent propager leur bonne humeur et leurs chansons débiles dans tout le royaume de France.
Ils sont accompagnés du chanteur Mononc Serge, un canadien qui chante tout seul avec sa guitare sèche des chansons aussi déjantés pour l’occasion, l’accent caribou en plus, ce qui rajoute une bonne tranche de rire. La salle sera bien remplie ce soir et la foule très diversifiée ce qui prouve que le groupe ne rallie pas forcément que le public metal.
Habituellement accompagné du groupe metal Anonymus, il jouera pas moins de 4 titres du groupe ce soir. Textes ultra sarcastiques (Hitler Robert), il s’en prend à tout le monde dans ses chansons (Paris Keupons, Les Cochons…), même à ses compatriotes canadiens. Ah, le Canada, on voyage même en écoutant des morceaux comme Saskatchewan. Ce dernier nous apprend même certains mots en québécois comme le fait qu’un Granola, c’est un hippie chez eux. Le morceau l’Age de Bière verra même un jeune fan boire son litron de bière cul-sec (et partir un peu en titubant vers la sortie…). Un final dantesque avec du metal en fond sonore et le morceau Destruction vient sublimer le cœur des metalleux présents. Bref, une bonne première partie que peu de monde connaissait, mais qui au final a passé un bon moment.

Le grand moment arrive enfin. Sur une intro du film 2001 : l’odyssée de l’espace, le groupe débarque avec une mise en scène très soignée. Le duo, accompagné de leur singe batteur, qui joue d’ailleurs une mini batterie (comment c’est possible ??) est la pour divertir toute une assemblée déjà acquise à sa cause. La setlist se base principalement sur le 1er album Super Chansons, quasiment joué en entier (excepté « montrez moi vos miches », dommage…) ainsi que le 2e album à paraitre. Nicolas à la guitare digne de Abba et Andreas qui ne tient pas en place, enlève son pantalon puis le remet, utilise une multitude d’accessoires en fonction des chansons jouées. Moment clé du spectacle, une spectatrice est invitée à monter sur scène (en l’occurrence, la petite amie de l’un de nos confrères) afin d’effectuer l’épreuve du sac poubelle : à savoir chanter 10 chansons débiles tirées au sort en moins de 2 minutes. Une bonne barre de rire.

2 nouveaux titres seront joués ainsi que le très célèbre Je Collectionne Les Canards Vivants chanté en cœur par toute la salle.

Un concert dans la bonne humeur en ce début de printemps.

par Romain Reaper

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu