Événement

JERKOV FÊTE SES 10ANS: PSYKUP + DIMITREE + APHTE PUNK @u Metronum
07
Jun
2014

JERKOV FÊTE SES 10ANS: PSYKUP + DIMITREE + APHTE PUNK @u Metronum

  • Adresse:2, Rond-point Madame de Mondonville, 31200 Toulouse
  • Lieu:Le Metronum
  • Horaires:20h00 – 03h00

JERKOV fête ses 10 ans ! Au programme,

PSYKUP + DIMITREE
+ After : APHTE PUNK jusqu’à 3h du mat

Pour ses 10 ans JERKOV réunit les membres de PSYKUP, groupe culte du milieu des 2000, pour un concert unique.

15€ en prévente / 15€ sur place

PETITE RESTAURATION SUR PLACE
———–

REPORT:

Il se tramait quelque chose depuis longtemps : on avait déjà entendu parler qu’ils allaient se reformer. Malheureusement, les emplois du temps respectifs ne concordaient pas. Mais le split récent de My Own Private Alaska (MOPA pour les intimes…) a été le catalyseur. Du coup, Jerkov à voulu marquer le coup et mettre les petits plats dans les grands.
Ce sont ce soir plus de 500 personnes qui rempliront la nouvelle salle du Metronum, pleine comme un œuf, signe de l’attente énorme que suscite le groupe, leur dernier live datant de 2009.
R76B4356Les toulousains de Dimitree ouvrent la bal comme il se doit, Leur post-hardcore torturé semble faire mouche même si la mayonnaise a du mal a prendre coté public.
Coté scène, en revanche, le groupe occupe entièrement l’espace et se lâche complètement, les musicos prennent leur pied total. Les alternances de passages aériens et autres plus bourrins peuvent avoir tendances à casser un peu le rythme mais on ne peut leur jeter la pierre car c’est le style qui veut ça. Leur bassiste Cymon étant pris avec Plebeian Grandstand, c’est Jeremy, l’ancien Nephalokya qui le remplace au pied levé. 40 minutes de set pour un groupe émergeant.
C’est Aphte Punk qui prend le relais. Le duo électro fait totalement figure d’ovni sur cette affiche et on comprend pourquoi les ¾ de la salle restera dehors, une prestation sur laquelle on ne peut donner son avis car totalement dehors de nos compétences musicales.
Car le temps est venu pour le second groupe toulousain de la soirée de monter sur scène.R76B4665 Et vu le monde amassé dans les 1er rangs, Psykup est visiblement très attendu. En même temps, le 1er concert de la reformation n’avait d’autre choix que de se produire dans les environs. Ça démarre sur les chapeaux de roue direct avec le premier morceau de l’album Le temps de la réflexion.
La où Psykup frappe fort c’est l’intensité des breaks, ces accélérations à la limite du death metal puis ça part en funk jazzy l’instant d’après pour mieux finir sur un riff a la Pantera. Comme ils le disent eux-mêmes, l’Autruche est dans la place, Le son est impeccable, les musiciens affûtés (Julien est toujours attifé de son peignoir japonais et de ses tresses…), le feeling est palpable et le public, qui pourtant est évalué à une moyenne d’age de 30 ans plutot que la vingtaine, retrouve ici un age mental d’adolescent tant les pogos, circles pit et autres walls of death sont nourris.
Entre les morceaux, le groupe n’hésite pas a chambrer tout le monde, en particulier Vidda, leur guitariste qui en prend pour son grade, le pauvre. Tous les albums seront correctement représentés pour un set d’environ 1h30 ainsi que 2 rappels parfaitement exécutés. R76B4643Bref, un retour sur scène vraiment formidable avec une tournée à suivre qui devrait faire des ravages.

par Romain Reaper

Retrouvez toutes les photos de la soirée ici, par Leely !

Menu