Événement

FINNTROLL + TYR + Skálmöld @u Bikini
14
Oct
2013

FINNTROLL + TYR + Skálmöld @u Bikini

  • Adresse: rue Théodore Monod Parc Technologique du Canal 31520 RAMONVILLE ST AGNE
  • Lieu:Le Bikini
  • Horaires:19h30 – 00h00

SPM-PROD présentent pour la rentrée :

FINNTROLL + TYR + Skalmold au Bikini le 14/10/2013
———–

Report

Il est 20h passées et c’est une salle peu nombreuse qui accueille les islandais de Skálmöld. Le set démarre et le public peine un peu à se mettre dans l’ambiance. Gleipnir, extrait de leur dernier album Börn Lokaqui sortira d’iciune dizaine de jours- change la donne pour quelques minutes; les nuques se délient un peu. Je n’ai pas vraiment accroché au son très saturé du groupe en live, j’attend de voir leur nouvel album… Un set de cinq titre un peu court, mais le prochain groupe est déjà attendu de pied ferme.
Le public, un peu plus en forme et plus nombreux qu’en début de soirée se prépare pour la suite, TÿR. Le groupe commence par le désormais célèbre Hold the Heathen Hammer High et l’ambiance se réchauffe déjà. Dommage que Blood of Heroes, extrait de leur dernier album Valkyrjan’ai pas plus secoué la foule. L’influence d’Amon Amarth est ici certaine. N’ayant jamais vu TYR auparavant, j’ai été surprise par le chant très retenu d’Heri largement couverte par les instruments… Quoi qu’il en soit, le groupe semble content d’être là et le public aussi. Ça commence gentiment à pogoter… On retiendra surtout une ambiance au top et un bon show malgré un set un peu trop court pour un groupe de cette envergure.
C’est maintenant que les hostilités démarrent, les finnois de FINNTROLL montent sur scène. Blodsvept -titre éponyme à leur dernier album- donne le ton: le public est définitivement bien là. Durant tout le set, pogos, slams, wall of death et autres circles pit s’enchaînent avec plus ou moins de ferveur. Le combo joue principalement des morceaux de leur dernier album, sans oublier le célèbre Trollhammaren joué lors du rappel. C’est également pendant le rappel que les membres de Skalmöld ont rejoint les finnois pour les chœurs de Nattfödd. Un bon moment de musique donc, qui clôt ce très bon plateau folk.

par Sarah BOSCUS

———–

Je ne sait pas d’où nous vient cette passion : si c’est le fait de nos origines ou le fait que nous autres Gaulois aimons le coté festif et nordique, toujours est-il que tous les concerts que ce soit dans le Folk, le Pagan ou le Viking, remportent un succès assez imposant par chez nous. Souvenez-vous Eluveitie, Amon Amarth ou même Alestorm il y a quelques mois. C’est donc sans crainte que l’on accueille nos finlandais de Finntroll dans un Bikini plus que remplit. Dû à certaines circonstances nous louperons Skalmold (qui a vraisemblablement marqué les esprits, leur metal épique a fait mouche…) ainsi que les 2 premiers morceaux de Tyr, combo des Iles Féroés (c’est où ? ah oui, pas loin de la Norvège…). C’est très en place, pas une fausse note, des musiciens ultra concentrés sur leur jeu, des chœurs guerriers qui sont devenus leur marque de fabrique. Tout ça devant un public très attentif car il semble que pas mal de monde soit venu pour eux. Il faut dire que leur passage en 2011 au Ramier avec Moonsorrow est resté gravé dans les mémoires. En bref, 40 minutes bien plaisantes et des zicos adorables.
Place à la tête d’affiche du jour. Les finlandais, corpsepaints et oreilles de trolls sur la caboche, pénètrent sur scène devant une foule en délire qui ne relâchera la pression à aucun moment : les bravehearts, pogos, slams (pour certains depuis la scène…hum…) et autres circles-pit sont légions. Pour le reste ça envoie le steak comme jamais, le son est propre et juste comme il faut au niveau sonore (le Bikini, quoi…), une entrée en matière énorme avec le single du dernier album Blodsvept puis Solsagan et sa mélodie imparable enchaînée juste derrière. Magnifique. 7 nouveaux morceaux sont joués, ils passent l’épreuve du live à merveille et les brulots comme Under Bergets Rots ou Slaget Vid Blodsalv sont propices à la danse traditionnelle Humpaa. Vreth, le chanteur semble à son aise et parait étonné d’un tel engouement pour leur musique. Il faut dire que c’est le dernier concert de la tournée. La chaleur ne faiblit pas mais cela ne semble en rien inquiéter une foule chaude comme la braise. L’hymne Jaktens Tid est lâché tel un loup au milieu des brebis. Quel morceau énorme. Le groupe s’en va 2 minutes et reviens aussi vite qu’il est parti. Nattfodd et surtout Trollhammaren, le titre phare du set, est repris à gorges déployées par une assemblée surexcitée. Malgré un nombre important de groupes qui existent dans ce style, Finntroll reste tout de même le maître incontesté en la matière. Merci Finntroll et merci Spm pour ce concert énorme.

par Romain REAPER