Événement

BRING ME THE HORIZON + A DAY TO REMEMBER + GUEST @u Zénith
09
Fév
2022

BRING ME THE HORIZON + A DAY TO REMEMBER + GUEST @u Zénith

  • Adresse:Toulouse
  • Lieu:Le Zénith
  • Horaires:19h00
Bring Me The Horizon | Zénith Toulouse Métropole, 9 février 2022
Tenez-vous prêt‧es… Nous vous avons préparé une surprise pour commencer l’année 2022 en beauté !
Le mercredi 9 février prochain, le groupe emblématique de metalcore BRING ME THE HORIZON est de retour pour une tournée mondiale et s’empare du Zénith de Toulouse pour vous proposer une soirée électrisante ⚡
Fondé en 2004, BRING ME THE HORIZON compte à son actif 8 albums et de nombreux singles. En 2020, ils nous dévoilent leur nouveau projet, POST HUMAN : SURVIVAL HORROR, premier volet d’une série de 4 albums/EP nommés POST HUMAN
YUNGBLUD, Nova Twins, BABYMETAL… le quintet anglais collabore avec de nombreux‧ses artistes sur le projet POST HUMAN, faisant de cet EP une des pièces musicales les plus complexes et variées du groupe et leur valant, une fois de plus, les éloges de la critique. Comptabilisant plus de 450 millions de streams et plus de 300 000 ventes dans le monde, cet EP témoigne de la volonté du groupe d’explorer et de repousser ses propres limites créatives au plus fort de la pandémie mondiale…
En 2021, ils nous révèlent leur tout dernier single DiE4u, enregistré à distance pendant la pandémie. Oliver Sykes, le chanteur, déclare :
« DiE4u est une chanson sur les obsessions toxiques, les vices et les choses dont on ne peut se défaire. Je pense que beaucoup de gens ont vécu des choses très similaires pendant leur confinement, en se retrouvant face à face avec leurs démons et en voyant leur être le plus profond et ce qui est vraiment important pour eux. Cette chanson est un triomphe pour moi, car c’est à ce moment-là que j’ai compris que je devais laisser tomber ce qui n’était pas bon et faire le choix de m’améliorer. Elle est également liée à un thème plus profond sur nous en tant que société, et sur la façon dont nous devrions nous traiter nous-mêmes, les uns les autres, et le monde. »
Accompagné d’un clip, DiE4u propose une véritable virée visuelle et sonore dans l’univers émo futuriste du groupe… à retrouver au Zénith de Toulouse le 9 février prochain !
Le groupe de metalcore et pop punk américain A Day To Remember sera également de la partie et vous fera trembler par un savant mélange de mosh parts et de chœurs mélodiques, combinées à des rythmes influencés par le hardcore
Au cours des dernières années, chacune des sorties du groupe a atteint la première place des classements Rock, Indie et/ou Alternative Billboard. Ils ont vendu plus d’un million de disques, accumulé plus de 400 millions de streams Spotify et 500 millions de vues sur Youtube, obtenu deux albums et singles d’or et fait des tournées mondiales affichant complet, amassant une fan base du monde entier dont les membres se comptent par millions… Tout cela explique pourquoi Rolling Stone Magazine les compte dans son classement d’« Artist You Need To Know »
Sur son prochain album, Party at the Cemetery, le renégat du sud de la Floride fouette ensemble du punk commercial déchirant et du metal industriel bruyant, l’éclabousse d’une production hip-hop glitch et rend le tout agréable au goût avec une attaque vocale à plusieurs volets, à couper le souffle de cris perçants et de hurlements punks
Poorstacy s’inspire de son passage sur la scène metal de Floride, de son amour pour les films de Rob Zombie et de son affinité pour les groupes « emocore » comme My Chemical Romance, AFI et Pierce the Veil ‍♂
Travaillant avec des producteurs comme Nick Mira (Juice WRLD, Post Malone), le rappeur et guitariste de longue date insuffle à ses mélodies contagieuses et à ses rythmes captivants l’énergie de l’instrumentation live, puisant l’inspiration dans le hip-hop, le punk ou le heavy metal. Dans ses paroles, Poorstacy délivre une effusion brute de sentiments, révélant courageusement ses luttes contre l’anxiété et l’isolement et établissant progressivement un lien indestructible avec son public…
Bien que considéré comme un amateur d’art éclectique, Poorstacy s’efforce de vivre selon une philosophie d’individualisme radical. « N’écoutez rien ni personne », dit-il. « La vie est trop courte pour vivre sur la base de perspectives extérieures… Je ne suis pas ici pour être aimé. Je fais juste ce que je veux. Nique ton opinion sur ce que je fais ou fais. Si ce n’est pas pour toi, putain, désactive. »
Lorna Shore est un groupe de deathcore américain formé en 2010.
Composé du chanteur Tom Barber, des guitaristes Adam De Micco et Connor Deffley, du bassiste Gary Herrera et du batteur Austin Archey, le groupe Lorna Shore a sorti trois albums studio et trois EP à ce jour
Le premier EP du groupe intitulé Triumph, sorti en 2010, portait un son metalcore distinct avant de mener au style de plus en plus heavy du groupe vers le deathcore. Le deuxième EP du groupe, Bone Kingdom, a été le premier à porter leur son deathcore actuel et est sorti en 2012. Maleficium, le troisième EP du groupe, a atteint le numéro 3 sur l’iTunes Metal Chart 3⃣
Le groupe s’éloigne et se méfie des sorties antérieures à Maleficium et considère l’EP comme « la renaissance et le véritable point de départ de leur carrière ». Lorna Shore a suivi la sortie de Maleficium en ouvrant la tournée Die Without Hope de Carnifex avec I Declare War et Here Comes The Krake. Depuis lors, avant de sortir leur premier album, ils ont tourné avec des groupes tels que The Black Dahlia Murder, Upon A Burning Body et Within The Ruins. Psalms, leur premier album complet, chez Density Records a été produit par le guitariste de Fit For An Autopsy Will Putney à The Machine Shop.
En août 2021, le groupe américain de deathcore sort son dernier EP, And I Return To Nothingness…